La Grande Rivoire Accueil  //  Historique  //  Chronologie
 
Contexte administratif  //  Bibliographie  //  Contacts
   
Historique Historique >1966-1967

Une société de travaux publics de Lans-en-Vercors exploite à la pelle mécanique le dépôt de pente situé en contrebas de l'abri. Ces travaux détruisent une partie des couches archéologiques.
 
>1986

Monsieur Jacques Marin demeurant à Grenoble découvre le site archéologique, au sommet de la carrière. La Direction Régionale des Antiquités Préhistoriques et le Centre de Recherches Préhistoriques du Vercors sont aussitôt prévenus.
 
>1986, 1987, 1989, 1990 et 1994

Afin de stabiliser provisoirement les niveaux archéologiques, cinq campagnes de fouille, financées par le Conseil Général de l'Isère et le Ministère de la Culture, sont conduites sous la direction de Régis Picavet. Ces recherches se concentrent principalement sur les zones les plus menacées, en bordure de la carrière. Elles mettent au jour une importante séquence stratigraphique de plus de 5 mètres, comprenant des occupations humaines du Mésolithique moyen au Moyen Age.
 
>1998

Face à la menace d'un effondrement de l'ensemble du remplissage sédimentaire, le Ministère de la Culture décide la fouille exhaustive du gisement archéologique.
 
>1999

Une autorisation de fouille programmée pour 1999 est délivrée à Pierre-Yves Nicod, archéologue rattaché au Département d'Anthropologie de l'Université de Genève.

Le Conseil Général du Département de l'Isère devient propriétaire du terrain.


Accueil  //  Historique  //  Chronologie
 
Contexte administratif  //  Bibliographie  //  Contacts

Copyright © Université de Genève, 1999-2019. Tous droits réservés.
Dernière mise à jour 01.05.99