Les relevés de Louis Blondel en 1921

La première synthèse détaillée consacrée aux sites préhistoriques de la rade de Genève a été publiée en 1923 par l'archéologue cantonal Louis Blondel, à la suite des relevés et observations réalisés entre le 9 avril et le 6 juillet 1921.
Ces travaux ont été rendus possibles grâce à la baisse importante du lac, d'environ 1,50 m, consécutive à une sécheresse historique. Il publie ainsi la première carte détaillée des sites de la rade, où il dénombre six établissements encore visibles cette année-là.
La grande qualité des mesures nous a permis, quelques 60 ans plus tard, de comparer nos propres relevés à ceux de 1921 et ainsi d'apprécier l'importance de l'érosion lacustre sur ces établissements, tout en bénéficiant de plans fiables pour compléter les parties érodées des structures architecturales relevées.

Carte des pilotis relevés en 1921 par Louis Blondel et Alexandre Le Royer. Les relevés ont été effectués à l'aide de deux théodolites, les points de repères étaient matérialisés sur le fond par des briques numérotées à la peinture rouge. Un observateur sur un bateau déplaçait une latte sur les briques, pour qu'elles soient mesurées depuis la rive.
Le site du Plonjon est indiqué par la lettre D.

Retour au menu