Les découvertes dans le Léman (Morlot, Troyon et Forel)

A la suite de la découverte des vestiges lacustres, dans le lac de Zurich, des restes de stations préhistoriques immergées sont recherchés et découverts dans la plupart des lacs du plateau suisse.
Dans le Léman, dans les cantons de Vaud et de Genève, mais aussi sur la rive française entre Hermance et Evian, près d'une soixantaine de "stations lacustres" sont signalées par des chercheurs helvétiques tels F. Troyon, A. Morlot, et F.-A. Forel, ainsi que L. Revon et E. Chantre pour les rives de Haute Savoie.
En 1904, F.-A Forel présente la première "carte des palafittes du Léman", publiée en 1904 dans le troisième tome de sa célèbre monographie "Le Léman" parue entre 1868 et 1904.

Le 22 août 1854, Adolf Morlot explore pour la première fois en plongée la station de La Grande-Cité de Morges, à l'aide d'un casque en fer sanglé sur ses épaules et alimenté en air depuis la surface. Cet exploit est devenu mondialement célèbre grâce à une fameuse aquarelle exposant précisément la scène.
(Musée historique de Berne)

Retour au menu